Sleep less, read more

Sleep less, read more

The Rook - Daniel O'Malley

TheRook-cover.jpg
Titre:
The Rook (au service surnaturel de sa Majesté) 

 

Auteur: Daniel O'Malley

 

Résumé: Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d'elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu'elle doit faire pour découvrir qui veut l'éliminer. C'est ainsi que Myfawny rejoint le siège de la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d'ombres et de menaces. À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.

 

Mon avis: Je me suis permis d'afficher la couverture anglaise, que je trouve bien plus jolie que la Française. 

 

Pour parler de ce livre, c'est simple, c'est un coup de coeur, une tuerie. Il y a longtemps que je n'avais pas lu quelque chose d'aussi original et de totalement maîtrisé en même temps. 

 

L'histoire commence quand une jeune femme (Myfanwy) se réveille dans un parc, amnésique, entourée de cadavres, avec une lettre dans la poche, écrite visiblement par elle-même. Assez vite, on comprend que l'ancienne Myfawny et la nouvelle ne sont pas la même personne, mais bien deux êtres distincts (normal, dans ce cas, que la nouvelle Myfanwy ne sache rien de la vie de l'ancienne). L'ancienne Myfanwy donne à la nouvelle la possibilité de reprendre le cours de son ancienne vie, ou de partir sans se retourner. C'est comme ça, à la suite d'une succession de hasards, que la nouvelle Myfanwy se retrouve à endosser le rôle de Tour de la Checquy, sans savoir du tout de quoi il retourne, mais en ayant bien conscience que quelqu'un cherche à l'éliminer (du moins, à éliminer l'ancienne Myfanwy). 

 

Ca a l'air un peu brouillon comme ça, mais ça ne l'est pas du tout. Le rythme de l'auteur est dosé incroyablement bien, ce qui permet au lecteur de suivre l'histoire et de digérer les informations en même temps que Myfanwy les découvre, sans jamais être largué, grâce aux lettres de l'ancienne Myfanwy. En effet, l'ancienne Myfanwy savait qu'elle allait perdre la mémoire, et avait donc anticipé les choses, en écrivant quantité de lettres à son futur moi, pour lui permettre de survivre, de lui expliquer point par point dans quel genre de monde elle allait se retrouver. Ses lettres, qu'on retrouve en filigrane tout au long du roman, permettent à la fois de faire comme un "mode d'emploi" de cet univers surnaturel et de ses codes, mais aussi de suivre en parallèle l'histoire de l'ancienne Myfanwy (un peu comme un journal). Les lettres expliquent également à la nouvelle Myfanwy que quelqu'un cherche à l'éliminer, mais elle ne sait pas qui, et la recherche de ce traître sera l'un des fils rouges du roman. 

 

En acceptant de reprendre la vie de son ancien moi, Myfanwy devient donc Tour de la Checquy. La Checquy, comme expliqué dans le synopsis, est une sorte de MI5 du paranormal, à la hiérarchie organisée comme un échiquier. En bas de l'échelle, il y a les Pions, et puis, il y a la Cour: le Lord et la Lady (= le Roi et la Reine), les Fous, les Cavaliers et les Tours. Myfanwy appartient à la Cour et dispose donc de pouvoirs paranormaux (ce n'est pas le cas de tous les membres de la Checquy, mais c'est indispensable pour devenir membre de la Cour). 

 

Partant de tous ces éléments, Myfanwy va donc devoir:

- Endosser un rôle à responsabilités sans rien connaître de cet univers, mais guidée par les lettres/instructions de son ancien moi

- Se débrouiller pour que personne ne comprenne qu'elle est amnésique et qu'elle n'a aucune idée de ce qu'elle fait 

- Essayer de trouver qui est le traître qui essaie de l'éliminer, à nouveau grâce aux différents éléments qu'avait pu recueillir son ancien moi 

- S'occuper de sa soeur biologique (enfin, la soeur de l'ancienne Myfanwy) qui veut reprendre contact avec elle, 

- Enfin, au milieu de tout ça, elle doit également gérer tout un tas de crises surnaturelles (exemples: la naissance du premier dragon depuis le Moyen Age), notamment la tentative d'invasion des Greffeurs, qui est un autre fil rouge du roman. 

 

On suit donc une intrigue avec différents tiroirs, chaque sous-histoire ayant des enjeux différents mais étant reliée aux autres de façon inextricable. Là où on aurait pu être complètement perdu dans ce roman qui donne l'impression de partir dans tous les sens, ce n'est pas le cas du tout, l'auteur a une plume incroyable, il maîtrise son histoire de bout en bout, une imagination débordante qui colle parfaitement avec l'univers qu'il a créé. C'est ambitieux, fouillé, délirant, tout en étant très accessible et divertissant.

 

Les personnages, notamment l'ancienne et la nouvelle Myfanwy, sont très attachants (mention spéciale à sa secrétaire Ingrid ^^). Sans tout dévoiler, certains sont très particuliers (je pense en particulier à Gestalt, mais pas seulement). Un humour très pince-sans-rire, très british se dégage du roman. Bref, un vrai coup de coeur pour moi, j'ai hâte de lire la suite (parce qu'il en faut une!).

En résuméred-heart.jpg



02/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres