Sleep less, read more

Sleep less, read more

Sujet:tragédie - Elizabeth LaBan

couv75524900.jpgTitre: Sujet:  tragédie

 

Auteur: Elizabeth LaBan

 

RésuméDans un internat privé près de New York, deux adolescents se retrouvent les héros involontaires d'une tragédie moderne. Amour impossible ou fragile, difficultés à s'accepter, choix cruciaux : de leurs récits croisés surgit une histoire poignante où suspense, humour et sentiments se mêlent avec brio.

 

Mon avis: J'ai trouvé ce livre très plat. Je l'ai emprunté à la bibliothèque par hasard, n'en ayant jamais entendu parler et n'ayant jamais lu aucune critique, donc je n'en attendais rien de particulier; sans que ça soit une lecture désagréable, je n'ai pas été transportée. 

 

La couverture est jolie; la phrase "quand l'amour est une question de vie ou de mort" m'avait intriguée, mais n'avait finalement rien à voir avec l'histoire, en tout cas je n'ai pas trouvé. Le résumé ne dévoile pas suffisamment l'histoire pour qu'on sache réellement ce qu'on va lire non plus. Au niveau du "packaging" du livre, je ne suis donc pas convaincue. 

 

L'histoire se déroule dans un pensionnat dans lequel chaque élève de terminale dispose d'une chambre individuelle. A la rentrée, Duncan découvre dans sa nouvelle chambre une lettre laissée par le précédent occupant, Tim, qui lui explique lui avoir laissé des CDs pour lui expliquer ce qu'il lui est arrivé l'année précédente, et prétendant que le contenu des CDs va aider Duncan à rédiger sa dissertation d'anglais sur la tragédie. Cette fameuse dissertation occupe une place relativement centrale dans l'histoire mais pourtant, j'ai trouvé ça assez mal exploité. Je pensais au début qu'on suivrait Duncan et au final, on passe beaucoup plus de temps avec Tim, un élève albinos qui raconte les quelques semaines de sa vie au pensionnat. 

 

Le contenu de ces CDs (et donc l'histoire de Tim) occupe en fait la majeure partie du livre et je me suis sentie beaucoup plus proche de lui que de Duncan, qu'on ne côtoie que très peu. J'ai réussi à m'attacher également à Vanessa, mais pas du tout à Daisy, l'amie de Duncan, qu'on ne voit vraiment trop peu et qui pour moi n'a aucune incidence sur l'histoire. En fait, je trouve qu'à part Tim, aucun personnage n'est vraiment creusé, on ne les connait pas, j'ai eu l'impression de rester en surface. 

 

Pendant tout le livre, on sent qu'il va se passer quelque chose, on SAIT qu'il est arrivé quelque chose à Tim à la fin de sa terminale qui a également impliqué Duncan, et au final, quand l'explication arrive, j'ai trouvé que ça faisait un peu un flop. Je m'attendais à quelque chose de plus ... gros, tragique, je ne sais pas. Ce qui arrive aux yeux de Tim lui pendait au nez depuis plusieurs semaines à force de refuser d'admettre sa maladie juste pour plaire à une fille dont on ne sait même pas si elle s'intéresse vraiment à lui où si elle se contente de jouer avec lui; quant à ce qui arrive à Vanessa, je n'ai pas été touchée... j'ai trouvé la description de la scène (et de tout le livre par extension) incroyablement plate et sans émotion. 

 

Le livre est pourtant bien écrit, je l'ai juste trouvé terne et sans relief. 

En résumédtrtrt.gif



06/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres