Sleep less, read more

Sleep less, read more

Shadow Hills - Anastasia Hopcus

Titre: Shadow Hillscouv70994676.jpg

 

Auteur: Anastasia Hopcus

 

RésuméPerséphone Archer souhaite donner un sens à la mort soudaine de sa sœur jumelle, Athena. En proie à des rêves énigmatiques, elle abandonne son ancienne vie et intègre l’école de Shadow Hills, mentionnée dans le journal intime de sa soeur juste avant sa mort. L'endroit est un peu spécial : au 18ème siècle, une épidémie dévastatrice a ravagé la population, mais les citoyens semblent aujourd’hui dotés de capacités psychiques exceptionnelles. Même Zach, un superbe inconnu dont Perséphone fait la connaissance sur le campus, renferme de sombres secrets. La jeune fille est certaine que les habitants de Shadow Hills dissimulent la vérité sur la disparition brutale de sa sœur. Mais elle est loin de se douter que son propre destin est inextricablement lié à l'histoire de la ville…

 

Mon avis: Je suis très mitigée concernant cette lecture. Il y a quelques bon points mais aussi beaucoup de mauvais... je m'explique: 

- Les personnages sont caricaturaux au possible et ne sont pas crédibles. On a la geekette, la diva-fille à papa, le bon pote, la connasse, le canon... aucune nuance, ils sont tous prévisibles, ça manque d'imagination. Les dialogues sont aussi très naïfs. 

- le personnage principal (Phé) est un peu trop "badass" sur les bords: elle n'a que 15/16 ans mais j'ai trouvé qu'elle fonçait toujours dans le tas sans jamais vraiment réfléchir. Elle passe son temps à fouiller et / ou s'introduire dans des endroits ou elle n'est pas censée aller et ça non plus, ce n'est pas hyper crédible (#2)

- l'histoire avance beaucoup trop vite (je n'ai pas compris comment certains ont pu trouver qu'il y avait des longueurs): à peine arrivée en ville, Phé rencontre les deux plus beaux mecs du campus (bien sur), elle surprend une conversation qu'elle n'aurait jamais du entendre, elle comprend le grand secret de la ville en quelques jours... #pas crédible, 3#. (J'ai presque rigolé quand elle a trouvé la salle secrète des archives en deux minutes...)

- certains aspects du roman (les Brevis vita et leurs luttes intestines, entre autres) sont développés au détriment d'autres parties qui m'intriguaient: au final, on ne sait pas réellement pourquoi / comment Phé s'est retrouvée à Shadow Hills, pourquoi elle a une marque qui apparaît sur sa peau et pourquoi elle est l'"élue" (l'élue de quoi, concrètement?), pourquoi la vieille de 300 ans dans la boutique semble l'attendre depuis 3 siècles, quel rôle a joué sa soeur dans l'histoire...? le livre illisible, que contient-il concrètement? qui est Rebekah? pourquoi les parents de Phé sont-ils pour ainsi dire inexistants? comment son reliés tous ses points? en bref, j'ai trouvé l'univers bien trop peu développé à mon goût. 

 

Pourtant, malgré tous ses points négatifs, je n'ai eu aucun mal à aller au bout de ma lecture. La plume de l'auteur se lit très facilement et est très agréable, c'est juste probablement destiné à un public trop jeune pour que j'apprécie pleinement (hé oui, je vieillis... snif). Pas sûr que je lise la suite quand elle sortira...

En résumédtrtrt.gif



26/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres