Sleep less, read more

Sleep less, read more

Opération Zombie - J.L. Bourne

10825907.jpgTitre: Opération zombie (Chroniques de l'Armageddon, tome 3)

 

Auteur: J.L. Bourne

 

RésuméDans une opération de la dernière chance pour récupérer le contrôle des États-Unis, où des hordes de morts-vivants pourchassent les humains, un commandant de la Navy mène une opération au coeur de la pandémie. La force Zombie est l’ultime espoir de l’humanité, et chaque décision des derniers survivants, peut sauver ou mener droit dans l’enfer qui existe entre la vie et la mort.

 

Mon avis: Je ne sais pas trop comment chroniquer ce livre, qui me semble contenir autant de bon que de mauvais. 

 

D'abord, dans les bons points, on peut noter que comme l'action n'est plus dépeinte par l'intermédiaire d'un journal intime, il n'y a plus de photos ou d'ajouts d'images qui n'apportaient rien à l'histoire (d'un point de vue éditorial, c'était une bonne idée, mais je trouvais ça assez mal exploité). Ensuite, à nouveau à cause du changement de format, là où la narration était assez plate dans les deux premiers tomes (pas de dialogues, rythme constant et assez lent), ici, le fait de se retrouver avec une trame plus classique redonne du peps et du rythme à l'histoire, il y a des dialogues, ça bouge plus. J'ai apprécié de pouvoir "regarder" Kilroy de l'extérieur au lieu d'être constamment dans sa tête: ça donne une certaine perspective au personnage. Cela dit, j'étais contente durant les quelques passages extraits de son journal, ça permet de faire le lien avec les deux tomes précédents. J'ai aussi beaucoup apprécié d'en découvrir plus sur le personnage de Saien, qui m'a bien plu. De façon générale, les passages avec les survivants qu'on connaissait déjà (Jan, Tara, John...) sont mes préférés, j'étais contente de pouvoir suivre leur évolution. 

 

Au niveau des points plus négatifs, je n'ai pas aimé (mais c'était déjà dans le tome 2) me retrouver plongée au coeur d'une intrigue essentiellement militaire. C'est vraiment un univers très masculin auquel je n'adhère pas. De plus, si dans le premier tome il n'y avait (en gros) que deux personnages, ici, il y en a beaucoup trop. Je trouve que l'auteur s'est trop éparpillé, à voulu évoquer trop de survivants, et non seulement on s'y perd (sauf ceux qu'on connaissait déjà), mais ça ralentit l'intrigue (je sais, je me contredis un peu avec ce que je disais sur le rythme plus rapide ici): je pensais que l'essentiel de l'histoire se déroulerait en Chine a essayer de dégoter le patient zéro, alors qu'en fait, ils n'arrivent en Chine que 50 pages avant la fin! et les scènes avec les personnages connus de l'Hôtel 23 sont trop rares (puisqu'il faut parler de beaucoup d'autres nouveaux personnages) alors que ce sont les plus intéressantes... de nombreuses sous-intrigues ou personnages n'étaient pour moi pas nécessaires. La seule partie concernant des nouveaux personnages qui m'a bien parlé, c'est celle qui concernait la base en Arctique, et je regrette de ne pas savoir ce qu'ils sont devenus.

 

En résumé, un trilogie en demi teinte, avec de bonnes idées et un univers post-apocalyptique bien amené et bien abouti, mais avec un manque de rythme dans la première moitié de la trilogie et une seconde moitié plutôt déséquilibrée au niveau de l'intrigue. 

En résumécloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   



25/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres