Sleep less, read more

Sleep less, read more

L'élite - Joelle Charbonneau

couv47730884.jpgTitre: Résilience (saga L'élite, tome 1)

 

Auteur: Joelle Charbonneau

 

RésuméOserez-vous passer le Test ?
Profil idéal :
Être déterminé. Compétent. Débrouillard.
Et avoir de parfaites connaissances en sciences naturelles. Utile pour survivre.


Objectif :
Le Test récompense à la fois les guerriers et les sages. Les candidats qui ne réussiront pas les épreuves seront éliminés dans tous les sens du terme.


Les candidats peuvent-ils renoncer à passer le Test ?
Non. Une fois le Test commencé, une seule issue : réussir les épreuves.


La sécurité des candidats est-elle assurée pendant le Test ?
La Communauté Unifiée n'est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.


Est-il déjà arrivé que des candidats meurent durant le Test ?
La Communauté Unifiée n'est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.

 

Mon avis: J'attendais beaucoup de ce livre et au final, s'il n'est pas mauvais à proprement parler, il ne transcende pas le genre et reste très fade. 

 

On reprend ici de nombreux éléments déjà présents dans d'autres dystopies pour ados (Hunger Games et Divergente en tête, mais pas que) et on arrive à une héroïne forte mais sans personnalité. Elle comprend tout avant tout le monde, du coup, le suspense s'en trouve assez réduit. On lui répète depuis le départ qu'elle ne doit faire confiance à personne, alors faire ami-ami au bout de 5 mn avec Tomas, on se doute qu'il va y avoir quelque chose avec lui. Aucun autre personnage n'est marquant dans ce roman (le père de Cia semble intéressant mais reste très peu développé).

 

L'histoire présente comme particularité de permettre, grâce à ce fameux test à mort, d'accéder à l'Université, qui ressemble franchement à une Terre promise alors que je suppose que ça ne doit pas être ça du tout... Je serais curieuse de lire la suite pour voir ce qui se passe à ce niveau-là, mais sinon, c'est une dystopie très classique, bien écrite mais sans plus, aux personnages pas particulièrement attachants, bref, pas de quoi casser 3 pattes à un canard. C'est bien, mais sans aucune surprise. 

En résumé:  cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   



11/10/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres