Sleep less, read more

Sleep less, read more

Fusion - Julianna Baggott

couv28241304.gifTitre: Fusion (saga Pure, tome 2)

 

Auteur: Julianna Baggott

 

Synopsis: (Rappel du contexte du premier tome: Les Détonations ont ravagé le monde. Les survivants ont fusionné avec ce qui se trouvait autour d'eux au moment de la catastrophe; ainsi, Pressia, 16 ans, s'est retrouvée avec une tête de poupée à la place de la main. Une minorité privilégiée et préservée des fusions, les "Purs", a trouvé refuge dans le Dôme, dirigé par un dénommé Willux. Son fils, Partridge, et une jeune fille, Lyda, parviennent à sortir du Dôme, où il va rencontrer Pressia et d'autres survivants.)

 

Dans ce second tome, Willux et les Purs sont en colère depuis la fuite de Partridge. S'il ne revient pas, leur vengeance entraînera une destruction totale. Mais depuis que ce dernier et ses amis Pressia et Bradwell connaissent la vérité sur le dôme, ils veulent le renverser. Ils doivent rapidement trouver une solution...

 

 

Mon avis: Cette saga est magnifique. Sombre, très dure, poignante, mais magnifique, et elle mériterait d'être plus connue, vraiment. C'est limite de la littérature adulte pour moi, c'est bien plus sombre et creusé que du YA classique. 

 

J'ai eu vraiment du mal à rentrer dans l'histoire de ce second tome; d'une part, parce que j'avais lu le premier tome il y a un an, donc j'avais oublié des éléments, et d'autre part parce que l'intrigue est longue à se mettre en place: il m'a fallu lire une bonne centaine de page avant de comprendre quel allait être l'enjeu de ce second tome, à savoir le renversement du Dôme (il y en a d'autres, mais je ne veux pas trop spoiler). 

 

On retrouve tous les personnages du premier tome: Pressia, Bradwell, El Capitan, Lyda et Partridge. Comme dans Pure, chaque chapitre nous offre un point de vue différent, ce qui permet de mieux comprendre les différents enjeux de l'intrigue et d'avoir une vision plus globale du monde inventé par Julianna Baggott. Au début du livre, alors que les différents protagonistes sont encore en train de "digérer" les révélations de la fin du tome 1 sur Willux, le Dôme et les Détonations, une enfant de l'extérieur est capturée par le Dôme, opérée et rendue Pure, puis renvoyée d'où elle vient avec un message à l'attention de Partridge: s'il ne revient pas au Dôme, son père tuera des otages. Partridge retourne alors dans le Dôme, dans l'espoir de le renverser de l'intérieur; Lyda décide de rester à l'extérieur avec les Mères; et Pressia, Bradwell et El Capitan en apprennent toujours d'avantage sur le passé grâce aux boîtes noires (dont l'une devient presque un personnage à part entière: Fanny). 

 

Une fois passée la première centaine de pages, qui est un peu laborieuse (et qui m'empêche d'en faire un vrai coup de coeur), impossible de lâcher le livre. On ne s'ennuie pas une seconde, on frémit avec tous les personnages auxquels on s'est attachés dans le premier tome, l'intrigue est incroyablement prenante, dense et remarquablement écrite. La plume de Julianna Baggott est aérienne, fluide, légère, c'est du grand art ^^. La fin nous laisse .. complètement sur notre fin, pour tous les personnages, et je vais m'empresser de lire le tome 3 pour savoir la suite! Une vraie bonne dystopie comme j'aimerais en lire plus!

En résumécloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif



14/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres